Aden.be  
 
 
 
Les États-Unis de mal empire

Les États-Unis de mal empire

Parution : 15/09/2005
ISBN : 9782930402156
288 pages
14 x 20 cm
20.00 Euros

Choisissez votre prix

Danielle Bleitrach - Maxime Vivas - Victor Dedaj
LES ÉTATS-UNIS DE MAL EMPIRE
Ces leçons de résistance qui nous viennent du Sud

« Dans le confort douillet de ses certitudes distillées au quotidien, l’opinion publique occidentale ne reçoit que des échos déformés d’une résistance qui s’organise. Un président est élu au Venezuela et décide de reprendre le contrôle des richesses de son pays ? Le voilà aussitôt affublé de qualificatifs péjoratifs. Il augmente le prix du pétrole ? Les hauts fonctionnaires étatsuniens parlent de mesures «agressives» à leur encontre. Comme si les États-Unis se laissaient dicter par d’autres le prix de leur pétrole...
Pour tous ceux-là, une grande variété de qualificatifs est prévue : populistes, dictateurs (parfois « en puissance »), etc. Mais qu’importe le terme, puisque leur véritable point commun est celui de ne pas courber l’échine devant l’autoproclamé maître du monde. Un maître du monde militairement puissant, donc dangereux, mais économiquement au bord du gouffre et qui, en réalité, ne maîtrise plus qu’un dernier domaine.
Un domaine qui est son terrain de prédilection, et grâce auquel il réussit encore à entretenir l’illusion : les moyens de communication.
Dans cette levée des résistances des peuples du Sud, et particulièrement sur le continent américain, le jeu qui s’est engagé est exceptionnellement riche et complexe. Nourris de toutes leurs expériences passées – des batailles perdues, des victoires éphémères, des résistances qui perdurent malgré tout jusqu’à devenir symboles – tous ces peuples apportent à leur manière les pièces qu’ils ont récupérées sur les champs de bataille. Dans ces contrées lointaines et mystérieuses ignorées par nos médias, et qui ne sont pourtant que les foyers de tous ces autres «nous», les esprits, les mains et les coeurs s’activent
pour reconstruire un avenir de la planète qui ne repasserait pas par la case «départ». Alors, si vous entendez quelques rumeurs, si vous percevez quelques mouvements, ne vous laissez pas duper par le système de propagande qui vous entoure. Dites-vous que c’est simplement l’Histoire qui redémarre. »
Danielle Bleitrach, professeur de sociologie (à l’université d’Aix-Marseille), spécialiste de l’Amérique latine et écrivain, a été membre du Comité central du PCF. Elle a notamment écrit L’Exclusion ou la Défaite ouvrière (avec Mustapha El Miri, L’Harmattan, 2000)
Maxime Vivas, écrivain et chroniqueur littéraire sur Radio Mon Païs à Toulouse, est à l’initiative de deux recueils (collectifs) de nouvelles publiés suite à la catastrophe d’AZF: Toulouse, sang pour sang (Le Corbeau, 2001) et AZF, Toulouse sang dessus dessous (Loubatières, 2001).
Victor Dedaj est un actif du Cuba Solidarity Project et a écrit avec Danielle Bleitrach Cuba est une île (Le Temps des Cerises, 2004).

Au sommaire

États-Unis : une question d’images
Mondialisation de l’agression : à qui le tour ?
Globalisation des résistances : l’exemple du Sud
L’art de la résistance
Une résistance qui n’a pas droit à l’erreur
L’irruption de la Chine
Le sommet des Amériques et la rébellion
L’intégration bolivarienne: ALCA ou ALBA ?
L’Amérique du Sud résiste au mal empire
Les méthodes de l’Empire : quelques exemples
De l’assassinat et de la responsabilité des dirigeants
Médias occidentaux : le rideau de fumée
Mythes, contes et légendes de la forêt magique de Médialand
La presse libre (de se taire)
Les machines à mentir
Un cas d’étude : le rôle de Reporters Sans frontières
Europe: des principes affichés et de la (triste) réalité
L’Europe: contrepoids, concurrent ou vassal des États-Unis

 

 

 

  
 
 
 
 
HomeEditionsDiffusionLibrairieBibliothèqueBlogConatct
  Site propulsé par CMS Made Simple - Webdesign Plusplus 1.1.1